top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBIM/BO édition

BIM/BO, allons voir si la rose...

Conservatrice de la bibliothèque et des jardins du Département de botanique du Naturéum, Joëlle Magnin-Gonze exhume un recueil imprimé il y a près d’un demi-millénaire. Un trésor d’objet qui donne un éclairage inestimable, et unique en Suisse, sur le tournant que connaît l’histoire de la botanique à la Renaissance.



Joëlle Magnin-Gonze, conservatrice de la bibliothèque et des jardins du Naturéum, tourne les pages d’un recueil vieux de 500 ans. Il rassemble quatre ouvrages qui indiquent quelles plantes servent à se soigner, comment les utiliser et en extraire les substances actives ou comment cultiver son jardin. Photo | ARC-Sieber

Commentaires


bottom of page